Une dure semaine d’apprentissage

 In Féminines, International

Du 3 au 7 février, l’équipe de France féminine disputait un tournoi de qualification au championnat du monde à Valmiera en Lettonie. La France, seule équipe inexpérimentée s’attendait à une semaine compliquée même si la sélectionneuse Sylvie GIRARD parlait sur le site de la fédération d’une possible qualification. Cette hypothèse n’était qu’une utopie.

Tout au long de la semaine, les bleues ont montré beaucoup de courage, mais dépassées tactiquement, techniquement et physiquement, elles ont concédé de lourdes et logiques défaites.

C’était la première participation du collectif français à cet événement, et il ne faut pas oublier que le jeune groupe a joué son premier match qu’en 2013. Le chemin à parcourir pour atteindre le haut niveau est énorme mais il fallait de courageuses pionnières qui auront représenté fièrement les couleurs de notre pays. Le championnat de France féminin se développe depuis plusieurs saisons et nul doute qu’avec des liens étroits entre les clubs et le staff, la progression des joueuses ne sera que plus grande. Ce n’est que le début de l’aventure…

Bravo aux joueuses pour leur combativité avec une mention particulière pour nos rouennaises Lucie LIVERSAIN et Hélène DEGROND. Il ne faut pas oublier les deux kinésithérapeutes Arthur SAUNIER et Alexis TRAN qui auront remis en jambes les bleues après chaque match.

Les résultats des bleues :

France 0 – 10 Danemark (9ème nation mondiale)
France 0 – 15 Lettonie (6ème nation mondiale)
France 0 – 23 Suisse (3ème nation mondiale)
France 1 – 5 Espagne (19ème nation mondiale)
France 0 – 9 Hongrie (13ème nation mondiale)

Recent Posts