Les Atlantics championnes de France !

 In Féminines

Le week-end dernier, les Atlantics (entente Rouen / Orléans) se déplaçaient à Lyon pour le compte des deux dernières journées du championnat de France Féminin. Dans la peau du leader invaincu, le programme était lourd pour les rouges qui devaient affronter les vaillantes équipes de Panam’United et des Valkyries. Pour espérer remporter le titre, il fallait gagner un de ces deux matchs.

Atlantics 1 – 2 Panam’United (0-0 / 0-0 / 1-2)

Pour leur premier match, les Atlantics étaient opposées à Panam’United samedi à 17 h 30. Les parisiennes devaient absolument gagner pour pouvoir encore espérer conquérir le graal. La tension était palpable en début de partie avec deux équipes prudentes. La tactique des coéquipières de la capitaine Anne CATRICE était d’attendre pour pouvoir procéder en contre, mais malgré cela, Panam’United n’arrivait pas à imposer son rythme. Le premier tiers se concluait sur un score nul et vierge.

Dans le second tiers, les joueuses de la capitale tentaient d’emballer le match avec un pressing intense mais butaient sur une Mélissa MARE qui protégeait son filet avec brio, comme d’habitude. Solides en défense mais terriblement timorées en attaque, les rouges ne profitaient pas des rebonds laissés par le dernier rempart parisien. Aucune des deux formations ne trouvait la faille et le tableau d’affichage était toujours bloqué à 0-0 après 40 minutes.

A l’occasion du dernier tiers, Panam’United n’avait plus d’autre choix que de se jeter à l’abordage de la cage Atlantics en faisant attention de ne pas prendre une mauvaise vague. Cette volonté d’attaquer débridait le match et les occasions se faisaient plus nombreuses des deux côtés. Paris ouvrait le score avec une reprise de volée parfaite suite à un joli décalage au second poteau. Il restait alors 13 minutes à jouer, un temps mort était immédiatement demandé par le coach des Atlantics. Sur l’engagement, Lucie LIVERSAIN se décalait côté droit et centrait dans le slot pour une reprise limpide d’Anne PALOUME qui égalisait. A un peu plus d’une minute de la fin, les parisiennes repassaient devant avec une action copie conforme à l’ouverture du score avec cette fois-ci une finition du pied que l’arbitre ne voyait pas. Le buzzer retentissait et des larmes de détresse coulaient sur les joues de la plupart des rouges qui sont passées tout proche du titre alors que les joueuses de Bernard HELOU pouvaient exulter.

Buts pour les Atlantics : Anne PALOUME (Lucie LIVERSAIN)

Tirs cadrés : 10 pour les Atlantics / 13 pour Panam’United

% d’arrêts : 84,62 % pour les Atlantics / 90,00 % pour Panam’United

Minutes de pénalité : 2 pour les Atlantics / 2 pour Panam’United

Valkyries 3 – 4 Atlantics (1-0 / 0-2 / 2-2)

Avec le résultat de la veille, l’affrontement de dimanche à 10 h 00 contre les Valkyries devenait décisif. Maxime DOUVILLE décidait de jouer le tout pour le tout avec un dispositif offensif. Le jeu était agréable dès le début de match et l’on se rendait vite compte que les Valkyries allaient jouer leur rôle d’arbitre pour le titre avec grand sérieux. En fin de premiers tiers, elles ouvraient le score sur un magnifique slap du milieu de terrain. A ce moment là, les Atlantics étaient en position très délicate.

Dans le second tiers, les consignes du vestiaire payaient avec des attaques plus tranchantes. Lucie LIVERSAIN égalisait après 1 minute de jeu sur un service de Hélène DEGROND. La balle allait d’un but à l’autre et Mélissa MARE devait s’employer plusieurs fois devant une Faustine DUPRE en grande forme. Anne CATRICE permettait aux Atlantics de prendre les commandes en fin de tiers en reprenant la balle dans l’enclave. A 20 minutes du terme, les rouges menaient 2 buts à 1.

A l’aube du dernier tiers on pouvait penser que le plus dur était fait avec un retour au score de 0-1 à 2-1 mais il n’en sera rien. Les deux équipes offraient un final à sensations fortes ! Les Valkyries égalisaient à 2-2 par leur capitaine après 5 minutes de jeu mais Anne PALOUME à 11 minutes de la fin permettait à nouveau aux Atlantics d’être devant. Le jeu devenait totalement fou et la fin de partie se jouait au courage. A un peu moins de 2 minutes de la fin du match, Faustine DUPRE arrachait l’égalisation. La tension était à son comble. En cas de victoire de Panam’United au match suivant, un nul ne suffisait pas aux Atlantics. 17 secondes après l’égalisation, Barbora SKOPKOVA inscrivait le 4ème but des rouges ! Les dernières secondes étaient insoutenables pour le coach et les joueuses. A l’expérience, Hélène DEGROND faisait étalage de sa qualité de protection de balle, la fin du match était sifflée et les Atlantics pouvaient laisser exploser leur joie ! Les joueuses de Maxime DOUVILLE étaient sacrées championnes de France 2015 !

Buts pour les Atlantics : Lucie LIVERSAIN (Hélène DEGROND), Anne CATRICE, Anne PALOUME, Barbora SKOPKOVA

Tirs cadrés : 16 pour les Valkyries / 11 pour les Atlantics

% d’arrêts : 63,63 % pour les Valkyries / 81,25 % pour les Atlantics

Minutes de pénalité : 4 pour les Valkyries / 4 pour les Atlantics

Au terme d’une saison disputée avec un effectif restreint, l’entente Rouen / Orléans a créé la sensation en s’emparant contre toute attente du titre de champion de France. Le groupe a montré des qualités mentales et physiques exceptionnelles. 1ères de bout en bout, les Atlantics ont réalisé la saison idéale et finissent meilleure attaque ainsi que meilleure défense. A noter que pour la seconde année consécutive, Mélissa MARE est élue meilleure gardienne du championnat de France.

Retrouvez l’interview de la capitaine Anne CATRICE dans la rubrique « L’écho du vestiaire » sur la page d’accueil de notre site.

Photos du week-end

Crédit photo : Women Sport Gallery

Recent Posts